Focus

Clotilde Fiter Lacombe

Clotilde Fiter Lacombe

HOMMAGE A CLOTILDE FITER LACOMBE

 

Notre chef de choeur Clotilde Fiter Lacombe

est décédée jeudi 10 juillet 2014.


Elle a dirigé notre chorale depuis 3 ans, et avec elle nous avons vécu une aventure humaine, musicale et artistique extraordinaires. Elle a marqué d'une empreinte indélébile notre groupe vocal qui lui en est reconnaissant.


Nous lui avons rendu hommage lors de ses obsèques qui

ont été célébrées  jeudi 17 juillet  en l'église St Jean de Libourne.


Texte lu au nom du groupe vocal Crech’endo lors de la cérémonie d’adieu du 17 juillet 2014.


Clotilde,


Chaque mardi nous t'attendions, autant que tu nous attendais.
Depuis 3 ans, aux commandes du groupe vocal Crech’endo nos chemins, nos destins se croisaient, 3 ans durant lesquels nous retenions notre souffle, quand la détresse, pointait malgré tout, derrière ton beau sourire...
Durant ces 3 années, lorsque nous envahissions le salon de musique d'un joyeux brouhaha, à l'heure où il fallait y aller decrescendo, un regard de toi suffisait à calmer le jeu.
Patiemment, avec ton humour gourmand et imagé, tu préparais nos voix:
« Plus d'nutella..... ts, ts, tsssssee.... quelle folie.... pot catalytique, pot catalytique.... » c'était ton inventaire à la Prévert;
Et nous, sous le charme de ta voix claire et puissante, faisions l'inventaire de tes qualités : fantaisie, vitalité, exigence, patience, passion...
Au cours de ces 3 années, Clotilde, élargissant notre répertoire, tu as réussi l'incroyable, nous faire chanter ces opérettes, joyeuses, colorées et dansantes que tu aimais tant.
Nos concerts se sont transformés en vrais spectacles, les choeurs des églises, sont devenus nos scènes.....Le public trouvait son compte dans cette joie de chanter que tu communiquais avec bonheur autour de toi.
Pour chaque concert tu savais capter notre énergie par ton seul regard. Car il fallait y être dans ton regard : « comment voulez-vous que je vous regarde si vous ne me regardez pas !!! », disais-tu quand nos nez plongeaient dans les partitions.
Et toujours, tu savais nous remercier et trouver les mots qui nous encourageaient.
Tu positivais selon l'expression consacrée.
Tout simplement tu nous faisais confiance et tu nous donnais confiance.
Tu as su transmettre ton savoir et donner à notre choeur une unité musicale,
Tu as su poser tes couleurs sur nos partitions en noir et blanc,
Tu as eu de l'ambition pour nous,
Tu nous as enthousiasmés.
Mais nous savions aussi, que ton exigence pouvait faire virer au noir ton regard doré. Ta voix prenait des accents autoritaires et tu adressais à tous tes remarques, y compris à Pascal, ton stagiaire préféré, comme tu aimais le dire.
Pascal, qui pour rester à tes côtés se fit choriste à Crech'endo, un choriste central pour les basses, répétiteur patient pour les pupitres d'hommes. Merci à toi Pascal dont la présence auprès de Clotilde et le courage ont permis que se prolonge cette belle aventure.
Et puis nous étions sous le charme de ta voix: voix unique, merveilleuse, cristalline qui savait si bien faire passer les émotions.
Avec des images plus fantaisistes les unes que les autres tu nous transmettais ton savoir et ton expérience pour que chacun se l'approprie et que le choeur trouve son unité musicale.
Pour nous, tu fus une « soeur courage », un modèle de vaillance et de détermination, d’opiniâtreté et de fidélité à tes engagements, cette dernière année, nous avons mené à terme nos concerts trimestriels avec un programme nouveau pour chacun d’eux, le 15 juin, encore pour la fête de l’école de musique de Bègles puis le 27 juin pour notre ultime concert à Saint Pierre où tu as chanté ta part de solis. Nous devions nous voir il y a deux jours pour choisir le programme de l’année à venir, il était question du requiem de Fauré.
Elle s'en est allée la magicienne, qui jusqu'au bout, nous a laissé croire qu'elle serait encore et toujours là.
La scène est vide mais son sourire l'illumine. Chapeau l'artiste !
Notre diva est partie, quelle folie !
Le coeur serré, nous te disons merci Clotilde.


Témoignages du livre d'or

 

 

CATHERINE BARDET (posté le 05/09/2014 07:08:47)

Ce n'est que maintenant que j'arrive à ajouter quelques lignes à ce bel hommage à " notre " Clotilde.
Tous les témoignages sont unanimes pour " chanter" les merveilles qui faisaient de Clotilde une si belle personne.
Sa beauté ,ses coloris ,son teint de lait,ses beaux cheveux roux,son petit nez mutin,et ses yeux....mordorés ,tantôt doux,tantôt intenses,parfois " éclairs" ,toujours étincelants.
Sa personnalité,son énergie,son courage hors du commun,son rire,son enthousiasme communicatif,son humour,sa grâce,sa patience ,sa gaité.
Elle seule savait ,avant un concert,nous échauffer la voix,nous apaiser,nous faire rire ( ah....les " pots catalytiques"....les bâillements avec une " haleine de poulain" !!!...)

À la manière des incitations de St Augustin , essayons de ne plus pleurer sur ce qui n'est plus mais de nous réjouir de ce qui a été.

J'ai eu la grande chance et le bonheur de la côtoyer dans les ateliers de l'EVB,de vivre à ses côtés de superbes concerts,de profiter de ses conseils toujours positifs efficaces,encourageants.de ressentir son énergie communicative.
Quand elle était à nos côtés ( ou plutôt devant nous!) pour un concert,la magie opérait. Elle nous "tenait" et tous,les choristes,l'orchestre,les autres solistes,lechef,savions qu'elle nous aiderait à donner notre maximum.
Elle était tellement simple qu'on oubliait souvent la richesse exceptionnelle de travailler avec une artiste au "CV" aussi prestigieux que varié!

Nous pleurons cette si belle compagne musicienne qui va tant nous manquer.
Que dire du chagrin immense ,du vide incommensurable que doivent ressentir ses très proches ,famille et amis...Je leur exprime ma douce compassion et.mon chaleureux soutien .
Je dédie à la si belle Clotilde un Requiem de Mozart dirigé par Pascal avec ses vents .


Clotilde,

le partage de ton talent, de ta franchise et de ton intelligence fut une chance pour moi. Je t'admire encore et toujours car tu comptes par les quelques femmes d'exception que le destin peut nous faire connaître dans une vie terrestre. Ne change pas, car en restant toi-même, tes nouvelles rencontres brilleront de mille feux.

Sans le vouloir, tu es une des grandes Dames dans l'histoire de l'Abbaye.

Merci pour ton amitié fidèle.

Xavier Cotinat, musicien hautboïste, chef d'orchestre.


CC (posté le 23/08/2014 16:06:20)
37 ans d'amitié que rien ne pouvait détruire sauf le pire... et le pire est arrivé. Je perds mon amie d'enfance, ma meilleure amie, ma petite soeur. Kitty, tu vas terriblement me manquer.
 
COUSINE17 (posté le 03/08/2014 20:24:51)
Ma cousine kity, malheureusement la vie à fait que nous nous sommes perdue de vue durant des années j'ai toujours eu une pensée pour toi et mes petits cousins tu t'en es allée beaucoup trop tôt tout comme le reste de notre famille partis trop tôt. Tu resteras à jamais dans mon cœur et l'image forte Kil me reste à l'esprit kitty elle ne date pas d'hier j'étais pas bien vieille et c'était boulevard de la marine à royan et tu chantais et je me souviens avoir dit à tonton mais que fait kitty tonton elle crit. J'étais bien loin de me doutais que tu allais faire une carrière aussi exemplaire. Tu resteras à jamais dans ma mémoire et mon cœur. Et de la haut je sais que tu veilleras sur les tiens je t'embrasse ma cousine
 
ODILE (posté le 03/08/2014 13:34:02)
Chère Clotilde,
Je n'ai pas su, de ton vivant, te dire comme ta présence pendant ces années durant lesquelles tu m'as enseigné le chant, a été lumineuse.
Tu étais tellement vivante, que je ne peux pas t'imaginer autrement maintenant.
La vie, la force, la joie, la détermination, l'attention, la dignité...tu es tout cela.
Repose en paix
 
ENSEMBLE VOCAL RESONANCES (posté le 31/07/2014 18:38:28)
Clotilde,
le mot qui revient à tous c'est lumineuse, et c'est vrai que vous l'étiez.
Votre voix d'or était un véritable enchantement et c'était un réel plaisir de chanter avec vous, de vous écouter. Vous étiez la joie, la gentillesse toujours. C'est une profonde tristesse qui nous étreint tous.
Toutes nos pensées sont auprès de votre mari et de vos proches.
 
GUILLAUME SCHINDLER (posté le 28/07/2014 09:27:11)
Merci Clothilde pour votre energie positive, votre enorme talent, votre amitie... Je suis fier et heureux d'avoir ete votre eleve de chant, j'ai appris tellement grace a vous. C'est tellement triste et choquant que vous soyez partie aussi vite. Reposez en paix.
 
RV (posté le 23/07/2014 23:01:03)
ACROSTICHE POUR LA DAME DE CHŒUR

On se connaissait peu. J’ai croisé ton chemin
Au nom de mes amis, qui se sentent orphelins :


Ce Noël encore, le petit Jésus aura sa crèche en dur.
Le public, lui, n’aura pas ta voix mêlée à Crech’Endo. Dur !
On se souviendra tous de ces airs d’opéras, suivi d’un apéro.
Tu enchantas le chœur de mes potes, avec entrain et brio.
Il était si poignant, cet ultime concert, ce dernier numéro :
La force, et le regard perçant de la tragédienne,
Dotée d’humour, allié à la rigueur musicienne.
En guise d’adieu, mieux que des mots, qu’ils reprennent :
Cantate Domino


Hervé, aficionado de Crech’endo
(en somme : aficion’endo)



 
DALMEIDA (posté le 21/07/2014 10:23:01)
Mes sincères condoléances à toute sa famille. Je partage leur peine.
 
CÉCILE ORSINI ET JACQUES (posté le 20/07/2014 23:00:03)
Nous tenons a faire part de notre admiration pour cette artiste au tempérament exceptionnel, et de notre regret de ne l'avoir pas rencontrée plus tôt...

Nous faisons part de toutes nos condoléances et de notre sympathie a la famille de Clotilde et a tous ceux qui furent proches d'elle.

Bien amicalement,

Cécile et Jacques
 
MICHÈLE (posté le 20/07/2014 22:28:55)
Il y a quatre ans par hasard je suis devenue ta voisine puis une copine et une amie. Tu m'as permis de partager des moments forts de ta vie: mariée flamboyante ou petit écureuil roux de Tivoli. J'ai aimé tes doutes et tes intransigeances, j'ai admiré ta capacité à sublimer et ta passion.
Je garde pour moi notre amour des chevaux et nos projets en devenir....
 
ISABELLE (posté le 19/07/2014 09:41:36)
Clotilde, tu vas manquer à ma vie, tu étais douce et volcanique, intense et subtile, un mélange détonnant et bouleversant, je n'ai pas su te dire toute l'énergie lumineuse que tu transmettais et tout l'amour que j'ai pour toi. Tu continueras à briller et à faire vibrer tous ceux qui t'ont approchée de ta voix et de ta flamme. Je t'aime.
 
JEFF MEEKEL BASSE CHEZ CRECH'ENDO J (posté le 19/07/2014 00:18:44)
Il y a quelques mois , dans une conversation téléphonique, Clotilde qui devait une nouvelle fois être hospitalisée m'a confié qu'elle avait le sentiment, depuis qu'elle se battait contre la maladie, de se trouver dans la jungle et d'être contrainte, pour pouvoir avancer, d'abattre une liane mais dès que l'une était dégagée une autre se présentait, et tout était à refaire. Elle disait son épuisement. Nous savions ce qu'elle endurait et quel courage il lui fallut pour se tenir droite et digne jusqu'au bout d'un calvaire dont elle connaissait l'issue. Alors, peut-être qu'une des manières de rendre hommage à cette démonstration de force vitale, se trouve dans ce poème de Charlotte Delbo écrit dans un autre contexte, celui de la Shoah : "Prière aux vivants pour leur pardonner d’être vivants"
"Vous qui passez
bien habillés de tous vos muscles
un vêtement qui vous va bien
qui vous va mal
qui vous va à peu près
vous qui passez
animés d’une vie tumultueuse aux artères
et bien collée au squelette
(_)
je vous en supplie
faites quelque chose
apprenez un pas
une danse
quelque chose qui vous justifie
qui vous donne le droit
d’être habillé de votre peau de votre poil
apprenez à marcher et à rire
parce que ce serait trop bête
à la fin
que tant soient morts
et que vous viviez
sans rien faire de votre vie."
 
CANDICE (posté le 17/07/2014 16:28:08)
Chers amis,

Sa rousseur ardente, une énergie irradiante, un rire en cascade, des airs goulus de gourmande, une exigence soutenue, plus à l’égard d’elle-même encore qu’à celui des autres, qui les valorise et les pousse au dépassement, son humour et son sens de l'auto-dérision, et puis toujours, courage et volonté au-delà de tout...

Après le premier concert auquel j’ai participé avec Crechendo, ça devait être en décembre 2011, j’ai discuté avec un spectateur qui avait l’air de bien connaître et Clotilde et la chorale, et qui m’a dit avoir eu le sentiment qu’elle lui avait donné une âme. Je crois que nous pouvons tous lui donner raison.

J’ai admiré son opiniâtreté à conjuguer nos investissements disparates, à faire de nous un véritable groupe qui n’avait pas à rougir de se produire…

Elle m’a permis de découvrir et d’aimer des répertoires que je ne connaissais absolument pas (je ne crois pas être la seule), dans ce souci constant de donner à partager ce qu’elle aimait.

Le temps qu’il m’a été donné de la connaître m’a enrichie de mille façons subtiles.

Je voulais croire, comme tous, que sa volonté abattrait tout. Parce que je voulais croire aussi que LA volonté a ce pouvoir-là.

Passé ces quelques jours à encaisser le choc et la peine, à tenter de trouver du sens à ce qui ne peut pas vraiment en avoir, à vous lire, ici ou sur le livre d’or, à imaginer que nous aurons tous à cœur d’une manière ou d’une autre de prolonger son engagement envers nous, ce que je retiens d’elle, c’est sa démonstration que quoiqu’il advienne, le combat n’est jamais vain.

Je ne pourrai être des vôtres au moment des derniers adieux, mais penserai à elle, Pascal, vous et tous ceux qui l’aimaient aussi.

Candice
 
CENTRE DE CULTURE EUROPÉENNE (posté le 17/07/2014 15:36:11)
C'est avec tristesse que toute l'équipe a appris la nouvelle. Nous avons une pensée pour toute sa famille, et notamment Pascal, son compagnon. Nous avions eu le plaisir d'organiser un concert de Clotilde à l'église Saint-Jean Baptiste de Saint Jean d'Angély.

toutes nos condoléances, de la part de l'équipe du CCE
 
MARIE LOUISE KHALIFA (posté le 17/07/2014 15:27:57)
C'est le cœur bien lourd et charge de peine que nous sommes avec toi en cette journée....
1ères opérettes ensembles il y a bien longtemps quand tu es arrivée sur bordeaux avec tes enfants...
Repose en paix ....
 
ACCORDS LIBRES (posté le 17/07/2014 09:45:24)
Très touchés, nous gardons un souvenir ému de ton animation, Clotilde, de ta gentillesse et de ta belle voix. Toutes nos pensées t'accompagnent.
Yuliya et Lucile, avec tous les choristes de l'Ensemble Vocal Accords Libres
 
JEAN BERNARD DUGACHARD (posté le 17/07/2014 06:56:16)
Une rencontre exceptionnelle avec une femme d'exception et de talent.J'ai partagé avec beaucoup de joie les répétitions et les concerts toujours bien ficelés qui nous ont fait vivre de grands moments.Que dire??? On ne peut oublier Clotilde et tous ces bons moments partagés...Merci à toi...Je noublie pas Pascal si présent auprès de nous au sein de la chorale.Toute mes pensées à toi et aux enfants.
Amicalement. J B
 
ANNICK BOUCHENY (posté le 16/07/2014 23:03:03)
Clotilde,
Je garderai toujours avec moi ta présence radieuse et exigeante...et tes repettos turquoise,comme un clin d'oeil d'optimisme envers et contre tout.
Ciao,Bella Donna...
Et encore merci pour tout ce que tu nous auras transmis et dont il restera toujours des traces..
 
AMANDA (posté le 16/07/2014 16:16:02)
Ma chère amie,
Tu étais mon modèle d'artiste. Ta voix, tes sourires et tes mots si encourageants et justes me manqueront. Je les garde dans mon cœur.
Je t'aime et ne t'oublierai jamais
Ton amie
 
MICHÈLE (posté le 16/07/2014 16:01:21)
je suis trés honorée de vous avoir rencontrée chère Clotilde et de vous retrouver en pensées sonores et colorées m'est une joie indescriptible car de là où vous évoluez il n'y a que liberté amour et joie à l'état pur
quel enthousiasme pour transmettre votre Art quelle gentillesse et simplicité , votre voix splendide résonne pour toujours en nous
merci merci merci
 
RÉGINE (posté le 16/07/2014 14:09:30)
Clotilde, merci pour ce cadeau que tu me laisses, de ton énergie , ta bonne humeur, même quand tu étais fatiguée, le soleil dans tes yeux, et des mots encourageantts aux lèvres....REQUIEM
toute ma sympathie à Pascal.
 
GEORGES LATASTE (posté le 16/07/2014 11:34:15)
Je n'ai fait qu'une année à crechendo,mais je me rappelle bien les répétitions à son domicile très enrichissantes.Toujours souriante et aimable elle manquera à tous et à la musique.Elle restera toujours dans mes souvenirs
 
JEAN-PIERRE (posté le 16/07/2014 09:28:14)
Je débute le chant choral et j'ai trouvé avec vous Clotilde, l'indulgence et la fermeté, la gentillesse, la considération, le regard aimant et compréhensif: des qualités d'un Maître de chant. Je vous remercie de m'avoir tant apporté. Je n'oublierai jamais ni ces soirées de répétition, ni nos concerts toujours impressionnants.
Reposez en paix là où vous êtes, vous avez tant donné.
Merci Clotilde.
Beaucoup de courage à Pascal.
 
ARNAUD OREB (posté le 15/07/2014 18:20:22)
Clotilde,

Pour toujours dans mon coeur tu seras présente.
Exceptionnelle artiste, tu avais toute mon admiration.
Que de joie, de plaisir et de magie sur scène à tes côtés.
Ta voix était unique, ton talent infini, je penserai toujours fort à toi.
 
ANONYME (posté le 15/07/2014 17:48:14)
Tu étais un oiseau flamboyant pour qui le monde était une cage bien trop petite et qui ne trouvait assez d"espace que dans l'immensité de la musique... Vas Clotilde..., vas charmer les anges du paradis de tes "pianissimis" merveilleux dont toi seule avait le secret....
 
MARINE GRANIER (posté le 15/07/2014 12:48:16)
Clotilde... Je vous vis pour la dernière fois en 2008, mais j'étais bien loin de penser qu'il s'agirait justement de la toute, toute dernière fois.
Souvent, j'ai pensé reprendre quelques cours avec vous, ou du moins à passer vous voir, mais je n'osais jamais, par une espèce de respect je crois, ou quelque chose qui s'en rapproche.
Et fatalement, lorsque l'on ne peut plus revenir en arrière, on réalise la stupidité de cette mise en retrait, et l'on se charge de regrets terribles.
Puissiez-vous être en paix d'où vous êtes, et veiller sur vos proches.
Je vous accorderai toujours une petite pensée, et vous adresse mes remerciements les plus sincères pour votre bonté, votre sympathie, votre amour de la musique et des voix, ...
Vous étiez et restez mon premier professeur de chant, avec cette sublime approche poétique et littéraire qui fait actuellement tant défaut aux chanteurs à mon goût.
Je n'ai pas besoin de vraiment me concentrer pour vous entendre à nouveau.
Grand merci.
 
LISE MAGNAN (posté le 15/07/2014 12:34:58)
Quel plaisir c'était de travailler avec Clotilde... J'ai débuté le chant avec elle, elle savait "construire" une voix et était si dynamique... Pendant ces deux ans j'ai beaucoup progressé et pris confiance.
Elle m'a ouvert les portes du monde du chant choral, et je garderai toujours une pensée pour elle.
 
CORINNE AUBERT (posté le 15/07/2014 10:26:25)
Ma chère Clotilde,c'est le coeur blessé par l'annonce de ton décés que je viens te dire Au Revoir.Je garderais de beaux souvenirs de nos rencontres.Je pense aussi bien fort aussi à Pascal.
 
BETTY CASSÉ (posté le 14/07/2014 15:38:35)
Belle, lumineuse, passionnée par la musique , Clothilde ne nous a pas quittés.Elle a laissé dans nos coeurs l'émotion de moments inoubliables vécus lors de nos répétitions et de nos concerts
Mes pensées vont vers sa famille, ses amis et tous les choristes de Crechendo.
 
CORALIE ROLAND (posté le 14/07/2014 14:59:41)
Brève rencontre, heureuse rencontre. Je me souviendrai de Clotilde comme d'une artiste et d'un professeur, dégageant une lumière bienveillante matinée de rigueur. Mes pensées vont à ses proches en cette période si difficile. Je chanterai le cantique de Jean Racine jeudi matin en Franche-Comté pour joindre mes prières aux vôtres.
 
SUSI PAPILLON (posté le 14/07/2014 11:35:55)
Quand je ne serai plus là, relâchez moi, laissez moi partir
Soyez reconnaissants pour les belles années
Je vous ai donné mon amour, vous pouvez seulement deviner le bonheur que vous m’avez apporté
Je vous remercie de l’amour que chacun de vous m’a démontré
Pour un court moment, vous pouvez avoir de la peine, la confiance vous apportera réconfort et consolation
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur, et la vie continue
Et si vous écoutez votre cœur, vous éprouverez clairement la douceur de l’amour que j’apportai
Absent de vos yeux, présent avec Dieu
Ne restez pas sur ma tombe pour pleurer. Je ne suis plus là
Je suis les milles vents qui soufflent
Je suis le scintillement des cristaux de la neige
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé
Je suis la douce pluie d’automne
Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin
Je suis l’étoile qui brille dans la nuit
Prière indienne
pour Clothilde et ceux qui l'aiment
 
ANNICK BOULIDARD (posté le 13/07/2014 18:39:27)
Je me souviendrai de Clotilde comme d'une personne lumineuse avec laquelle nous avons tous eu beaucoup de plaisir à travailler.Elle vient de s'éteindre et c'est une grande tristesse.
 
MARTINE ARTINS (posté le 13/07/2014 16:58:42)
Je viens d'apprendre la triste nouvelle. J'ai intégré la chorale en tout début d'année et Clotilde m'a permis de découvrir un nouveau répertoire. Je garderai ce magnifique sourire, sa volonté de se battre contre la maladie, une grande énergie, sa passion pour le chant, sa gentillesse. Une pensée pour sa famille. Merci Clotilde.Amicalement.
 
ANNE ST GÉRY (posté le 13/07/2014 15:43:01)
Clotilde va laisser un grand vide au sein de toutes nos chorales!Nous étions sous le charme de sa voix, de sa gentillesse, et en admiration devant son courage de ces derniers mois.Je partage la peine immense de sa famille et m'associe en pensées et en prières à la cérémonie de ses obsèques.
 
MICHÈLE LABATUT ET PATRICK LABIE (posté le 13/07/2014 11:24:22)
N'étant pas sur Bordeaux en ce jour douloureux, nous serons par la pensée avec vous.Son rire sonore, son regard pétillant et son enthousiasme nous accompagnerons toujours.Douces pensées à Pascal.A bientôt
 
MARC LACROIX (posté le 12/07/2014 19:59:29)
Choriste dans les choeurs dirigés par Lionnel GAUDIN , j'ai travaillé et progressé sous sa direction. J'ai pu apprécier sa pédagogie, sa douceur et son talent. Clotilde ne nous a pas quittés. Elle est présente et nous l'entendons tous, encore et toujours sous le charme de sa voix et de ses interprétations dans les plus grandes oeuvres musicales. Que de talent et quelle classe ! Chaleureuses pensées à toute la famille de Clotilde.
 
DOMINIQUE (posté le 12/07/2014 19:54:13)
Clotilde, votre séjour parmi nous est terminé. Faites un bon voyage vers où vous allez.Vous voyez, devant vous ? Tout au bout, la Lumière? C'est là-bas, vous ne pouvez pas vous tromper. Tous ceux que vous avez aimés et qui vous ont précédée vous y attendent. Lui aussi, Il vous a fait une place.
 
COLETTE RENAUD (posté le 12/07/2014 18:36:07)
Le mot, qui me vient à l'esprit , en pensant à Elle, c'est "lumineuse,éclatante, et si douée"Cette implacable maladie a eu raison De son énergie, et de courage et nous mesurons là combien le sort est injuste.Mes sentiments les plus compatissants vont à sa famille et à ses proches
 
SIMPLE SPECTATRICE (posté le 12/07/2014 15:45:09)
Il n' était pas nécessaire de la connaître personnellement pour l'apprécier. Elle a apporté à de nombreux spectateurs beaucoup d'excellents moments. Merci Madame Fiter Lacombe reposez en paix
 
MARYSE HAERTELMEYER (posté le 12/07/2014 13:25:03)
J'ai croisé deux fois Clothilde dans ma vie, pour deux cours de chants, et c'est grâce à elle que je me suis moi même "affirmée" soprano.Elle m'avait parlé de ses problèmes de santé. J'ai voulu lui exprimer que la vie nous apportait des épreuves pour nous renforcer, et je lui avait dit que "tout ce qui ne tue pas rend plus fort". Je crois que c'est à cause de cette phrase que je suis encore plus bouleversée par son décès.
 
MARIE CHAVANEL (posté le 12/07/2014 12:34:50)
Que de bons souvenirs partagés ensemble entre autre lors de notre rencontre au Madrigal de Bordeaux et notre beau voyage musical au symposium mondial de chant choral en Australie ainsi qu'au festival international de chant choral en Nouvelle Zélande. Une grande artiste est partie rejoindre la voix des anges. RIP
 
BOIZARD GILLES (posté le 12/07/2014 12:17:42)
Je rend hommage à cette grande artiste qui a été souvent la soprano soliste de la plupart de nos concerts; une technique infaillible et une musicalité toujours bouleversante dans Mozart, Beethoven ..... J'ai beaucoup apprécié également le travail vocal en petits groupes de choristes dans les projets proposés par Lionel; également à Syrinx, elle était intervenue plusieurs fois pour faire progresser la couleur vocale de notre choeur.Une immense artiste vient de nous quitter.
 
JEANNE CAPDEPUY (posté le 12/07/2014 10:41:44)
C'est au nom des membres de l'Association des Musiciens Amateurs que je m'exprime; nos chemins se sont croisés parfois, appartenant (Crech'endo et nous) au même monde de passionnés de la musique "amateurs".Pour ma part je resterai longtemps marquée par l'émotion vécue lors de votre dernier concert: le courage du sourire de Clotilde, la musicalité de son chant...une grande artiste!L'ensemble des membres de l'AMAA souhaitent " Bon vent" à Crech'endo.
 
RÉGIS PÉLISSIER (posté le 12/07/2014 10:32:56)
Nous venons d'apprendre le décès de Clotilde et nous nous unissons à vous dans cette douloureuse épreuve. Clotilde a permis à beaucoup d'entre nous de faire d'immenses progrès et en tant qu'élève à ses côtés, je n'oublierai jamais ce professeur et son talent inestimable. Clotilde restera toujours dans notre cœur. Recevez nos respectueuses pensées les plus sincères et attristées. Monique et Régis.
 
AUDREY SÉGURA (posté le 11/07/2014 22:46:09)
Clothilde tu resteras toujours dans mon coeur de chanteuse, tu as su m'apporter beaucoup, tu choisissais si justement les mots,tu les savourais, j'aimais prendre des cours avec toi et Giana, tu étais une très grande pédagogue, ta générosité m'a touché dès notre première rencontre, je pense à toi et à tes proches dans le peine immense de te voir partir si tôt une personne d'exception, toi qui avait encore tant à partager, paix à ton âme
 
LIONEL GAUDIN-VILLARD (posté le 11/07/2014 19:38:58)
Cher(e)s ami(e)s de Crech'endo,Que mon amicale pensée vous accompagne en ces moments douloureux. Je suis tout cœur avec vous et Pascal Lacombe. J'ai tellement de souvenirs avec Clotilde dont certains que nous avons vécu ensemble! Crech'endo, la Musique, Bordeaux tout le monde pleure une artiste extraordinaire doublée d'une personnalité forte, sensible et incroyablement humaine. Bien à vous tousAmicalementLionel
 
HENRI MOREL (posté le 11/07/2014 19:29:04)
J'ai retrouvé avec Clotilde que je ne connaissais pas et les amis de la chorale, le plaisir du chant. C'était une grande artiste, humaine, heureuse de vivre, qui savait communiquer son désir, sa rigueur, sa joie, sa passion pour la musique et le chant choral. Son humour, sa patience ses capasités d'accueil ont fait du groupe un ensemble où il faisait bon se retrouver. Inoubliable Clotilde, une étape qui jalonnera ma vie.
 
ANNE-MARIE BROSSIER (posté le 11/07/2014 19:14:11)
Ce fut trois années de bonheur,de joie, de rires même, avec notre "Chef"Clotilde au fort tempérament,volontaire,courageuse et remarquable par son talent musical tant par sa voix que par sa direction et sa pédagogie.Personnellement,j'ajoute le côté amical et affectif qui nous a réuni au fil des rencontres studieuses que j'ai eu la chance d'avoir avec elle.Jamais, Clotilde,je ne pourrai oublier notre amitié complice et ton amour de la vie et de la musique que tu savais si bien partager.Merci.
 
COUTURIER ISABEL (posté le 11/07/2014 19:00:51)
Clotilde me laissera à tout jamais un souvenir de son regard pétillant et de sa passion pour nous communiquer la technique vocale et de nous permettre de chanter avec plaisir. La musique lui a permis d'affronter la maladie avec courage. Ma pensée accompagne Pascal et les enfants en ce moment douloureux.
 
LATORRE VIRGINIE (posté le 11/07/2014 17:18:52)
Je n'ai pas eu le plaisir de mieux connaitre Clotilde, mais je garderai le souvenir d'une excellente musicienne et d'une femme de force et courage .Continuer avec ardeur l'aventure musicale avec Crech'endo sera lui rendre le plus beau des hommage.
 
HÉLÈNE RICHARD (posté le 11/07/2014 15:50:07)
Ayant eu la chance de chanter sous la direction de Clotilde j'ai eu tout loisir d'apprécier ses multiples talents : excellente pédagogue, musicienne de talent, chanteuse à la voix de velours, entrain communicatif à toute épreuve en dépit de sa maladie. Clotilde, je ne pourrai plus jamais chanter sans penser à vous !